Accueil Street food 2 plats typiques à déguster pendant les vacances en Nouvelle-Zélande

2 plats typiques à déguster pendant les vacances en Nouvelle-Zélande

par KozeMaurice

La Nouvelle-Zélande est réputée pour plusieurs de ses atouts touristiques remarquables comme ses spectaculaires paysages naturels entre autres. Par contre, force est de constater que le pays des kiwis ne brille pas particulièrement pour ses spécialités culinaires. Toutefois, il existe quand même quelques plats typiques qu’il faut absolument goûter. Si vous songez justement à passer vos prochaines vacances sur le territoire néo-zélandais, voici quelques-uns d’entre eux à surtout ne pas manquer de déguster.

À la découverte de l’« hangi » lors d’un séjour en Nouvelle-Zélande

Vous n’êtes pas sans savoir que les Maoris, la population autochtone de la Nouvelle-Zélande descend des Polynésiens. À ce propos, une spécialité culinaire traditionnelle maorie figure parmi les incontournables à découvrir au cours de votre séjour au pays des kiwis. Il s’agit du fameux « hangi » que vous pouvez d’ailleurs trouver une similitude avec la méthode de cuisson du « ma’a Tahiti » en Polynésie française. Ce dernier, ainsi que le hangi utilise un four atypique qui consiste à creuser tout simplement un plus ou moins grand trou dans le sol.

Puis, des pierres préalablement chauffées (généralement volcaniques) avec un grand feu sont déposées en premier. Les aliments à cuire pendant plusieurs heures sont ensuite placés dessus dans des paniers ou des bacs spéciaux. Ils sont composés d’un assortiment de viandes (mouton, poulet, porc, etc.), de fruits de mer et différentes sortes de légumes. Le four est ensuite scellé conférant un mode de cuisson à l’étouffée qui a notamment la particularité de conserver toutes les saveurs des aliments. Si vous désirez découvrir le hangi et émerveiller vos papilles, la région de Rotorua fait partie des endroits à privilégier.

D’ailleurs, cette dernière est une étape de choix à considérer vous permettant justement d’avoir un aperçu de la richesse du patrimoine culturel et historique des Maoris. Ce n’est pas anodin si elle est presque systématiquement proposée par les opérateurs touristiques comme Prestige Voyages Nouvelle-Zélande lors d’un circuit. Sinon, n’oubliez pas de faire un tour du côté du célèbre musée de Rotorua qui figure parmi les sites d’intérêt culturel et historique, voire naturel à ne pas rater.

Le Roasted Lamb, un plat incontournable au pays des kiwis

La Nouvelle-Zélande est en l’occurrence connue pour faire partie des plus importants exportateurs de viandes de moutons à travers le monde. À titre d’information, le pays des kiwis se place en quatrième position devant la France et précédée par l’Inde, puis l’Australie et la Chine en première position. En outre, il faut savoir aussi que l’élevage ovin prenait récemment encore une place prépondérante sur le territoire néo-zélandais. Mais aujourd’hui, il est fortement concurrencé par l’élevage bovin ou la volaille devenue relativement plus rentable.

Néanmoins, le nombre de moutons en Nouvelle-Zélande (27 millions) dépasse plus de cinq fois le nombre de la population (4,8 millions). Ce n’est pas alors étonnant si vous rencontrez des moutons au cours de votre séjour au pays des kiwis. En sus, avec des années et des années d’élevage de mouton, leurs viandes restent toujours les préférés des Néo-Zélandais. À ce propos, le mouton est cuisiné et préparé dans toutes ses coutures dans ce pays. Justement, vous aurez certainement l’occasion de goûter à l’une des spécialités culinaires typiques de la Nouvelle-Zélande à base de mouton.

Il s’agit du Roasted Lamb, un succulent rôti d’agneau qu’il faut absolument déguster au cours de votre séjour sur le territoire néo-zélandais. D’autant plus que vous en trouverez un peu partout aussi bien dans les restaurants des villes et localités de l’île du Nord que ceux de l’île du Sud. Sa cuisson lente qui s’étale sur des heures et à température moyenne confère à la viande d’agneau une tendreté à souhait et reste surtout encore bien juteuse. Le Rostated Lamb vous sera servi en étant accompagné par divers légumes (pomme de terre, carotte, petits pois, citrouille, etc.) ainsi que l’incontournable purée de « kumara ». En effet, ce dernier (une purée de patate douce) fait généralement partie intégrante des plats rôtis en Nouvelle-Zélande.

 

Articles similaires