Diabète et santé bucco-dentaire, les complications souvent sous-estimées, mais qui ne sont pas sans conséquence

par Catégories : Santé

 

Le diabète est une maladie liée à un trouble de l’assimilation des glucides. Autrement dit, il s’agit d’une élévation du taux de glycémie de manière anormale. Les conséquences du diabète sur notre santé sont alors non-négligeables. Il pourrait entraîner une dégénérescence sur l’ensemble de notre organisme. Comme les yeux, les reins, les vaisseaux sanguins, entre autres. Mais souvent, on sous-estime les impacts de cette maladie. Surtout quand il s’agit des complications dentaires qu’elle engendre. Oui, le diabète peut entrainer des complications dentaires. Notamment la carie, la gingivite ou encore la parodontie. Ces complications, à force de les sous-estimer, pourraient conduire à une infection bucco-dentaire généralisée, voire une perte des dents.

Les faits

Petit rappel avant d’entrer dans le vif du sujet. Sachant que le diabète présente des risques majeurs d’infection bucco-dentaire, seulement un patient sur trois consulte annuellement son dentiste. Alors que les 50% des diabétiques présentent une maladie parodontale. Les facteurs qui expliquent ce fait reposent sur les dépenses médicales élevées pour les diabétiques. Mais aussi sur les traitements dentaires qui ne sont pas couverts pas les assurances. Pourquoi ces faits ? Les diabétiques sont-ils négligents face aux effets du déséquilibre glycémique ? Ou peut-être qu’ils pensent que

les conséquences du diabète sur la santé dentaire sont médiocres.

D’après les études, la relation entre le développement du diabète et les problèmes bucco-dentaires serait à double sens. En effet, les risques de développement des maladies gingivales sont élevés chez les diabétiques. Par ailleurs, les infections gingivales pourraient entrainer un déséquilibre du taux de glycémie.

Pour les complications bucco-dentaires, souvent, elles ne présentent pas de symptômes particuliers. C’est là qu’il faut faire attention, car même si problèmes dentaires et buccaux sont furtifs, les conséquences seront lourdes. Alors afin de détecter les éventuelles inflammations, voici comment elles se présentent :

  • La gingivite : il s’agit d’une inflammation de la gencive causée par une incrustation de bactéries au niveau du collet des dents. Comment elle se manifeste ? Les signes particuliers de la gingivite sont les rougeurs, le saignement lors du brossage et le soulèvement de la gencive. Étant donné que le diabète peut entrainer des lésions au niveau des vaisseaux sanguins, la nutrition de la gencive va être affectée. Cela s’explique par la diminution de l’afflux sanguin dans les minuscules vaisseaux sanguins de la gencive. Mais rassurez-vous, il existe des solutions contre la gingivite. Notamment le brossage régulier des dents ou encore les procédures de traitements dentaires ,tels que le détartrage ou le surfaçage radiculaire.
  • La parodontie : de son côté, les maladies parodontales se manifestent par des poches d’inflammation. Ces dernières sont causées par l’accumulation des tartres et des plaques dentaires sous la gencive. Par conséquent, les tissus servant de support se détachent petit à petit et l’espace entre la dent et la gencive va s’approfondir jusqu’à la mobilité et même le détachement de la dent concernée. Pour les diabétiques, il y a un risque de perte rapide du collagène des gencives. Quant au traitement de la parodontie, il vise à éviter la perte osseuse qui est irréversible. Le mieux à faire est alors de réaliser des traitements tels que le détartrage ou le surfaçage radiculaire. Cela afin de diminuer le nombre d’agents pathogènes qui se situent à l’intérieur du parodonte infecté et de retirer les dépôts stimulant la colonisation par les microbes. Pour le cas des diabétiques, un traitement d’hygiène trimestriel est recommandé parce que les bactéries ne causent des dommages importants qu’après 90 jours.

En résumé, les diabétiques devront faire attention surtout à leur santé bucco-dentaire parce que le diabète, même s’il ne présente pas de symptômes spécifiques sur les infections buccales et dentaires, peut entrainer des risques de pertes de dents. Le respect de l’hygiène bucco-dentaire est également à ne pas négliger. Pour ce faire, consultez votre dentiste au moins une fois tous les trois mois afin d’éviter les conséquences néfastes du diabète sur votre santé buccale.