Comment choisir son coupe-faim naturel ?

par Catégories : Santé

Faire croire à son corps qu’il n’a plus besoin de manger ou qu’il doit adopter une assiette plus limitée peut se faire naturellement. C’est-à-dire sans médicament ni complément alimentaire ni intervention chirurgicale. Une telle technique a vu le jour grâce à l’identification de certains aliments, ou hygiène de vie qui a la faculté de réduire l’appétit ou coupe-faim, qui peut se conjuguer à vos goûts ou soit plus intéressant compte tenu de votre profil. Voici comment identifier le coupe-faim idéal.

Étape 1 : Comprendre le principe des coupe-faim naturels

La sensation de faim est un message que le corps transmet au cerveau. Durant un repas, cette sensation n’arrive que 30 minutes à une heure après, des périodes durant lesquelles, on ne cesse de manger. La quantité absorbée aurait ainsi logiquement dépassé la norme. Ainsi pour que le message aille plus vite au cerveau, il y a des techniques naturelles qu’on peut adopter. On doit ainsi privilégier certains aliments qui ont une quantité d’énergie adéquate et pourra anticiper la sensation de satiété ou en revanche ne pas attendre la fin avant de manger au risque de manger une quantité trop importante de nourritures. Focalisez-vous ainsi sur un programme alimentaire perte de poids.

Étape 2 : Évaluer son taux d’exposition à la prise de poids

Sont ainsi sujettes à une facilité de prise de poids, les personnes stressées faute d’un rythme de vie accélérée. Et éventuellement, ceux qui sautent les repas, ceux qui ont l’habitude de grignoter, surtout les personnes sédentaires, ou ceux dépendant du tabac ou d’alcool. Finalement, les personnes qui se restaurent dans les fast-foods et ne privilégient aucun type d’aliment. La technique de coupe faim-naturel peut amener ainsi à adopter un rythme de vie régulier, à régler ses soucis aux quotidiens, à adopter une fréquence de repas régulier, à pratiquer du sport et à privilégier certains types d’aliments. Soit en fonction du niveau d’exposition à la prise du poids, il y a des solutions appropriées à un profil donné.

Étape 3 : Adopter un régime coupe-faim naturel

Pour mincir, en dehors d’une bonne hygiène de vie, l’hygiène alimentaire assure presque la moitié de l’efficacité de la méthode de perte du poids. Mis à part, le fait qu’elle limite et équilibre l’apport énergétique, il s’avère très intéressant d’intégrer certains aliments dits « coupe-faim naturels ». On peut alors citer les graines d’avoines, l’agar-agar qui est une algue japonaise, le thé vert avec son effet détox, les champignons, les fèves, les lentilles, le yaourt, la pomme, la soupe aux légumes (carotte, laitue, etc.) et les haricots. Certains de ces types d’aliments font travailler le système digestif et accroissent la production des selles au gré de barrière à la formation des tissus adipeux.  D’autres le fait sentir rassasié.

Étape 4 : Apprécier les vertus naturelles de chaque coupe-faim en les variants

Une petite soupe de légumes en fin de soirée, des céréales et jus de citrons avec une assiette de haricots à titre de brunch. Des viandes maigres avec une assiette de salade verte au déjeuner sont les clichés d’un régime minceur parfait.